Honada Graphiku

Manga, anime, graphisme, cacahuète? Pose ton cul sur un pouf, bois ton thé et vient donc t'amuser!

Partagez | 
 

 Bungou stray dogs (shônen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ezlo
 
 
avatar

Masculin Messages : 309

MessageSujet: Bungou stray dogs (shônen)   Mar 25 Avr - 11:16


Bungou stray dogs



Atsushi est un gamin qui vient tout juste de se faire jarter de son orphelinat, sous prétexte qu'ils manquent de moyen pour s'occuper d'une tâche comme lui. Il pense crever de faim quand il trouve Dazai sur le point de se noyer. Bon samaritin qu'il est, il le sauve.
Le lendemain, le voilà qui fait parti de leur agence de détectives aux super-pouvoirs!

La première saison comporte 12 épisodes, la diffusion date de Janvier 2016. C'est un petit animé du studio Bones de style humoristique.

Le scénario est banal, les personnages ne sont pas bien profond et les "énigmes" sont visibles à des kilomètres. Pourtant... c'est étrangement bien fait et ça se laisse regarder. Je me suis beaucoup amusé devant cet animé "simple" et paisible. L'ambiance est agréable et douce et... POUF! Violence! Sérieusement, je ne m'y attendais pas. Ca n'a rien de gore ni d'extrême mais certains passages ont été très gérés, on ne s'attend pas à certains coups aussi rudes et froids.
Dans l'ensemble ça n'a rien d'une grande oeuvre mais c'est réellement agréable à mater~

Tout semble malheureusement trop tourner autour de Atsushi. Ca fait parti du scénario et c'est voulu, mais ils mettent vraiment trop l'accent dessus, je pense.


12 épisodes constituent la seconde saison, qui est partagée en deux. La première partie nous dévoilera le passé de Dazai, la seconde est la suite directe de la saison une. Sorti en fin d'année et plus trash, puisque déconseillé aux trop jeunes cette fois ci. On passe à une partie plus sombre de l'histoire, ou l'humour cliché est certainement moins présent, moins remarquable. Tout aussi intéressante à voir~
A dire vrai la thématique est abordée maladroitement mais plus on avance dans les épisodes plus on se rend compte que c'est bô. o/


 


_ _ _
Revenir en haut Aller en bas
http://world-of-the-infinite-disorder.eklablog.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Bungou stray dogs (shônen)   Dim 28 Mai - 0:34

Bé dit donc je n'avais pas remarqué que tu avais fait une fiche sur bungou stray dogs o_o. Enfin bref Dazai pour moi c'est le best personnage ever ! Et dire que c'est une cousine qui m'a fait connaitre cet animé... et je l'ai complètement zappé car je ne m'intéressait pas vraiment au manga à ce moment là. Bon ! Il faut que je trouve un endroit pour me matter l'animé alors 8D car ça ma donner envie de le revoir. Par contre je ne savait pas qu'il y avait une seconde saison   . Faut vraiment que je me mette à jour moi. Et en plus il y a une partie sur le passé de Dazai !  Faut pas que je loupe ça alors.  
Revenir en haut Aller en bas
Brume
 
 
avatar

Féminin Messages : 19

MessageSujet: Re: Bungou stray dogs (shônen)   Dim 28 Mai - 19:08

C'est génial mon premier pavé sur ce forum sera sur un animé, sujet où je ne suis vraiment pas spécialiste étant donné que je n'en suis que très peu x)
Mais Bungou Stray Dogs fait partie de ceux-là et comme j'ai également l'intention de critiquer le format papier, autant y aller à fond. 
(Attention risque de spoilers).

Bungou Stray Dogs


L'histoire ayant déjà été présentée en haut je vais laisser parler la flemme et rentrer dans le vif du sujet! 
Autant le dire tout de suite, malgré un contexte parfait pour titiller mon intérêt c'était plutôt mal parti: 
Des super-pouvoirs (malheureusement souvent source de grand n'importe quoi quand ce n'est pas purement du bullshit ou encore pire: du Deus-ex-machina à foison, travers dans lequel l'animé ne va tomber qu'à moitié), des personnages aux designs stéréotypés (dans le sens les énièmes beaux-gosses d'animé qu'on a déjà vu 36 fois) et sur fond de beaucoup d'humour pour faire passer tout ça.
 
Et comme j'ai aujourd'hui décidé de commencer par les points négatifs je tiens à la dire: Oui, l'animé n'échappe pas à certains défauts surtout en ce qui concerne les enquêtes et les super-pouvoirs. 
Les enquêtes et leurs résolutions sont parfois tellement tirées par les cheveux qu'il vaut mieux ne pas tenter de jouer le jeu et deviner les réponses soi-même: 98% du temps vous serez à côté de la plaque (je pense notamment à l'épisode 22 où malgré mon énorme affection pour le personnage vedette de la première partie je dois bien reconnaître que la façon dont il trouve toutes les réponses est vraiment wtf, à fortiori quand on sait qu'il n'est aucunement aidé [ceux qui ont vus l'animé comprendrons]), sans pour autant que cela ne soit inintéressant ou désagréable à suivre, ne vous attendez pas à une véritable ambiance policière car nous en sommes loin. 
De même que l'exagération des blessures: Euh les gars... Je veux bien pour Atsushi mais quand même, certains personnages prennent extrêmement cher et ne semblent même pas trembler du petit orteil, c'est les super-pouvoirs qui leurs donnent une super résistance ou comment ça se passe? Et même cette excuse ne fonctionne pas étant donné que pendant l'épisode 2 on voit un personnage sans pouvoir se faire cribler de balle et survivre plusieurs longues minutes voire plusieurs heures sans soins. 
Cela donne malheureusement un léger aspect "violence gratuite" qui n'est pas toujours nécessaire. 
Enfin, c'est un aspect mineur mais j'aurais tout de même à déplorer une légère absence de présence féminine dans l'animé: Si l'on ne compte pas Kyouka et à la limite Yosano, elles sont toutes très facilement oubliables contrairement à tous les très nombreux protagonistes masculins qui sont omniprésents :') 
...

C'est bon, je lui ai assez pissé dessus? :')
Non parce que l'histoire a beau être un peu wtf à certains moments, il y a plusieurs points qui la sauvent et notamment un, au-dessus des autres et qui est vraiment, vraiment génial:
Les personnages.
Atsushi est un bon personnage principal, qu'il est je pense impossible de détester tant il est attachant et possède de grandes qualités humaines (ainsi qu'un pouvoir super classe). 
Le seul reproche que l'on pourrait lui faire c'est sa fâcheuse tendance à pleurnicher dès qu'il y a un problème et que plutôt que de se battre contre quelque chose son premier réflexe est de dire qu'il est un boulet incapable, réflexe qui risque de vous lasser dès qu'on arrive vers la fin de la saison 2 où l'ambiance est à l'urgence et la baston. 
Mais nous savons très bien, nous autres, qu'en réalité, ce n'est pas lui que tout le monde veut voir....
Non, car finalement c'est Dazai Osamu le personnage central, une fois les quelques premiers épisodes passés, il vole totalement la vedette à Atsushi et n'a aucun mal à se faire une place dans le coeur des fans. 
Et si c'est surtout sa tête que l'on voit partout (y compris sur l'affiche du prochain film! **), si c'est lui que toutes les spectatrices s'arrachent (sauf moi 8) et qui a le droit à 10 milliards de fanarts ce n'est pas pour rien! 
Dazai incarne à la fois le type badass, le comique de service, le mystérieux, le médium (il a toujours l'air d'en savoir plus que tout le monde), l'adorable et le mec au passé sombre qui a carrément le droit à son propre arc au début de la saison 2 (meilleurs épisodes de l'animé pour l'instant à mon sens): c'est lui le personnage que tout le monde adore, c'est lui le type qui attire tous les regards, c'est lui qu'on voit sur tous les posters, c'est lui l'as de coeur de l'animé et bon sang on comprend pourquoi! 

Vous m'aimez tous hein? Hein, dites-le que vous m'aimez tous!

Mais s'il n'y avait que lui, non! 
C'est bien simple il n'y a, je trouve, aucun personnage particulièrement mal développé ou mal construit dans l'animé: il y aura toujours un moment dans un épisode, même léger, pour venir vous rappeler que si Dazai et Atsushi sont les personnages principaux, tous les autres peuvent également vous plaire. 
Les dynamiques entre les personnages sont bien travaillées et vraiment touchantes (je pense notamment à la relation unissant Dazai à Odazaku ou même Kunikida et un autre personnage lors d'un épisode) et ils semblent tous avoir quelque chose de marrant, cool ou mignon à nous offrir ; Y compris les méchants comme Akutagawa (mon deuxième chéri <3) qui ont finalement bien plus de profondeur et de complexité qu'ils n'en ont l'air. 
Comment ne pas s'attacher à la jeune Kyouka dont le destin semble être tracé de sang par exemple? 
Et puis certains personnages sont vraiment créés pour vous plaire et seulement vous plaire: Comment détester un homme-enfant comme Ranpo ( ) ou une médecin un peu cinglée mais super classe comme Yosano? 
Puis merde, même le méchant de la saison 2 n'est pas 100% détestable c'est dire! 

Servis par des dessins d'excellente qualité avec une animation relativement fluide et agréable ainsi qu'un superbe équilibre entre humour et intrigues sérieuses voire dramatiques, ils sont tous vraiment agréables à suivre et permettent de passer outre certaines facilités de scénario (Ranpo dans l'épisode 22 par exemple...  ). 

Autre point important soulevé quelques lignes au dessus: L'humour.
Que ce soit par les punchlines que certains personnages s'envoient, les situations totalement grotesques dans laquelle d'autres parviennent à se mettre (non je ne pense pas à Dazai et ses suicides à répétition non x) ou tout simplement les dessins, la série est très drôle à regarder ce qui rends les épisodes légers et rapides: On ne voit pas le temps passer. 
Enfin, je mentionne que si certaines intrigues vont vous paraître tirées par les cheveux, d'autres sont en revanche vraiment excellentes et passionnantes à suivre telles que celle explorant le passé de Dazai ou même Kunikida, plus sérieuses et intrigantes, je les ai trouvé superbes à suivre. 

De même que l'animé nous offre de belles histoires, il a également l'intelligence de nous faire poser des questions: Les raisons qui entourent les actions de certains personnages sont vraiment obscures et on se prend à essayer de deviner ce qui peut bien motiver leurs actes: Pourquoi Akutagawa semble vouer une si grande admiration, presque une obsession à l'égard de Dazai? Quel est le lien qui unit Ranpo et le patron de l'agence? Reverras-t-on les parents d'Atsushi à l'avenir? Comment ça se fait que Dazai ne parvienne pas à se suicider malgré toutes les démarches qu'il prend pour y parvenir (d'ailleurs j'ai peur du bullshit pour cette réponse...)? Kunikida trouvera-t-il la femme de sa vie pour écrire les pages de son carnet en sa compagnie? 8D /VLAN/

Un bon petit animé sans prétention, qui s'est révélé être l'un de mes coups de coeur de l'année et qui m'a redonné goût aux mangas, chose que j'avais quelque peu perdu; Des personnages attachants servis par une histoire prenante, Bungou Stray Dogs n'est pas parfait mais il me conviens :'3

_ _ _




« Je regarde le monde sans le voir
Je le vois masqué
Je le vois à travers deux vitres
Je ne le vois pas
Je m’en fiche 
Je vaux mieux que ça. »



Dernière édition par Brume le Dim 28 Mai - 22:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
IchiiChan
 
 
avatar

Féminin Messages : 260

MessageSujet: Re: Bungou stray dogs (shônen)   Dim 28 Mai - 21:40

Coucou,
si c'est du spoiler , je te conseille de mettre la balise 
[spoiler*]texte[/spoiler*]
sans * pour éviter de tout dire ce que les gens ne veulent pas lire ;) .
Revenir en haut Aller en bas
https://www.eklablog.com/profile/161188
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bungou stray dogs (shônen)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bungou stray dogs (shônen)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Footer • Bungou Stray Dogs
» [ANIME] Bungou Stray Dogs
» Bungou Stray Dogs
» Stray Little Devil
» Mad Dogs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Honada Graphiku :: Nippon desu! :: Animes :: Shônen-
Sauter vers: