Honada Graphiku

Manga, anime, graphisme, cacahuète? Pose ton cul sur un pouf, bois ton thé et vient donc t'amuser!

Partagez | 
 

 Exit [court]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ezlo
 
 
avatar

Masculin Messages : 309

MessageSujet: Exit [court]   Sam 22 Avr - 12:02

A la base c'était un texte pour un petit concours, mais j'ai bien envie de voir ce que ça donne en vous le postant ici! ;) La petite musique d'ambiance n'est pas une gêne pour la lecture n'hésitez pas à la mettre en vous plongeant dans le noir total~



Tio. Toutes les connaissances qu'il possédait, étaient limités au nom qu'on lui avait donné. Tio. Trois petites lettres collées les unes aux autres. Trois petites lettres discrètes, gravées sur une porte métallique. T i o. Le petit fixait longuement l'inscription en passant sa main droite dessus, pour sentir le creux, particulièrement sur le o. Toute son attention était portée dessus.

Sans doute le reste de l'endroit qui le décourageait. La peur le tiraillait. Il était dans le couloir. Un mince espace séparait chacune des portes. Sa main gauche triturait le bas de son pyjama. La cordelette pendouillait sur le côté. Le seul son audible était le sifflement du vent qui s'engouffre dans le bâtiment. Pourtant... aucune fenêtre n'est présente. Il n'y avait que d'innombrables portes, tout le long. On pourrait bien se demander si il existe une sortie. Il fait noir. Tout était éteint.

Tio portait sa main droite à sa tête. Est ce qu'il pouvait avancer? Est ce qu'il le devait? Le garçon renifle un coup. La curiosité le poussait à marcher. Un petit pas, deux petits pas, puis trois, et il s'arrêtait. Est ce qu'il y avait quelque chose au moins, de ce côté? Il fit de nouveau un petit pas, deux, et avançait de cette manière légère et discrète jusqu'à la porte suivante. Il posait sa main dessus, et cherchait quelques gravures.

Ari. Il esquisse un sourire et renifle de niveau. Une petite voix étouffée se fait entendre. Elle murmure derrière la grande porte.

"Qui est là? C'est Afa?
- Non, Tio."

Elle lâche un soupire;

"Ah. La porte à côté, c'est ça?
- Oui."

Le garçon est un peu plus confiant. Il renifle une fois de plus. La jeune fille râle, dégoûté;

"Beuhaa.. T'es dégoûtant.
- Dis, tu sors?
- Non, va t en! Si ils te trouvent là, tu sais ce qui va t'arriver. Ils ont dit que les monstres sont partout. Rappelle toi. Alors retourne dans ta chambre."

Tio hausse les épaules. Comme unique réponse, il cesse de lui parler et poursuit son ascension. La fillette sait qu'il s'éloigne. Elle a peur mais ose sortir de sa cachette pour le rattraper. N'y voyant rien, elle le percute. Leur chute résonne dans toute l'allée durant de longues secondes. Le garçon gronde;

"Attention!
- Chuuuut."

Ils cessèrent de parler et se relevaient doucement, en veillant à ce que chacun n'ait rien. Ils ne firent plus un geste, se figeaient. Le sifflement était redevenu seul son audible. Tio prend la main de Ari, et lui adresse un sourire, bien qu'il ait conscience qu'elle ne le remarquera pas. Elle n'est pas rassurée mais le suit. Un pas, deux pas, trois pas. Plus ils se rapprochait ou, s'éloignait, plus le sifflement était ténu. Puis, une fois le sifflement complètement éteint, c'est le son d'une goutte d'eau qui retenti. Ploc, ploc, ploc. Tio et Ari s'arrêtait. Leurs mains se resserraient l'une dans l'autre. Ils reprennent leur ascension après quelques secondes.

Marcher, avancer, doucement, lentement, pendant une longue durée. Ils n'y voyaient pas le bout. Le couloir était toujours aussi sombre, le bruit de l'eau restait le même.

Tio se mit à renifler. Ari lui faisait brusquement lâcher prise;

"Arrête!"

Le gamin renifle une fois encore;

"Pas de ma faute."

Ari lève les yeux au ciel et attrape de nouveau sa main. Une fois encore, ils se remettent en route. La fillette se détend un peu, elle relâche un peu prise. Après un certain temps, Tio s'aperçus d'un fait étrange. Il s'arrête une énième fois;

"Eh, on entend plus rien."

Pas de réponse. Ari semble moins tirer sur sa main, peut être à t elle moins peur. Le garçon avance de nouveau, le seul son audible à de nouveau changé. Maintenant c'est une sorte de cailloux qui roule. Comme si un gros cailloux était traîné, ou.. quelque chose de lourd. Il n'y prête pas attention mais d'un seul coup, cet étrange bruit cesse. Tio renifle. Au loin, il y avait comme une petite lueur. Le gamin sourit et tire un peu sur le bras.

"Eh, t'as vu?"

Pas de réponse. Tio souffle bruyamment;

"Tu me fait la tête?"

Toujours pas de réponse. Il lâche donc la main. Elle tombe. Tio écarquille les yeux, interrogateur. Il cherche quelque chose dans l'obscurité mais ne parvient pas à toucher quelque chose. Ah, si. C'est... doux. C'est étrangement pelucheux. Le sifflement reprend. Le ploc de la goutte d'eau aussi. Mais cette fois ci, ils sont bien plus bruyants. Tio lève la tête, même en ayant conscience qu'il n'y verra rien. Il se met à renifler plus fort, puis... s'en souvient.

Le monstre dans le noir, il est toujours là.

_ _ _
Revenir en haut Aller en bas
http://world-of-the-infinite-disorder.eklablog.com/
 
Exit [court]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Château-Gaillard, trajet court
» Le retour des court-métrages Disney !
» [Roth, Philip] Exit le fantôme
» Court métrage Tokyo Mater
» Court séjour sur l'Ile de Ouessant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Honada Graphiku :: Gribouillages :: Récits-
Sauter vers: