Honada Graphiku

Manga, anime, graphisme, cacahuète? Pose ton cul sur un pouf, bois ton thé et vient donc t'amuser!

Partagez | 
 

 Shinsekai Yori (Seinen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romet
 
 
avatar

Masculin Messages : 11

MessageSujet: Shinsekai Yori (Seinen)   Dim 4 Juin - 16:17


Shinsekai Yori





Genre : Drame, Science-Fiction, Horreur
Origine : Light Novel par Yusuke Kichi
Dates de Diffusion : Septembre 2012 - Mars 2013
Studio : A-1 Pictures
Nombre d'Épisodes : 25

Synopsis 

Plus de mille ans après notre époque, l'humanité est revenue à un mode de vie plus traditionnel, organisé en petits villages où vivent des communautés de personnes. Cependant, au fil du temps, ces humains ont développé un pouvoir télékinétique appelé Juryoku, qui leur permet d'effectuer de nombreuses tâches par la pensée. En apparence, tout ce petit monde vit en harmonie entre eux-mêmes et la nature... 

C'est à travers l'évolution de cinq enfants : Maria, Mamoru, Shun, Satoru et surtout Saki, que nous allons découvrir la réalité du monde qui les entoure. Entre les secrets bien gardés par leurs aînés, les dangers à l'extérieur du village, peuplé de mystérieuses créatures et celui provenant directement d'eux-mêmes et leur pouvoir, nos cinq protagonistes tenteront tant bien que mal de se développer intellectuellement dans cet univers qui a pourtant décidé de le leur refuser...


Mon avis

En tous points, Shinsekai Yori est un animé atypique. Aussi bien dans la forme avec son schéma de narration, les déroulement de ses épisodes ou bien ses OST que dans le traitement et le choix des thèmes abordés, je n'ai jamais rien vu qui puisse un tant soit peu s'en rapprocher dans le monde de la Japanimation.

C'est un animé très cru, qui n'a pas pas peur de choquer pour exprimer son propos. D'ailleurs, parlons-en de son propos : Shinsekai Yori, ce n'est pas qu'une petite histoire d'enfants découvrant leur monde, c'est aussi et même avant tout une réflexion très profonde sur la nature humaine, une critique implicite de la société et son fonctionnement, en nous présentant un monde idéal avant de découvrir la réalité de ses fondations.

Ce que j'aime aussi, c'est que l'animé ne nous impose pas un point de vue empirique et indiscutable : ici, absolument tout est nuancé et on ne sait pas réellement ce qui est bon ou mauvais. Au final, on ne sait pas vraiment comment prendre parti et le dilemme moral des personnages est le même que celui du spectateur.

En bref, c'est un animé qui vise à faire réfléchir, notamment sur la question de "la fin justifie-t-elle les moyens ?", dont la réponse est loin d'être évidente. Que l'on aime ou pas, Shinsekai Yori ne laissera pas indifférent si on prend la peine de se poser des questions sur les choix de réalisation et d'écriture. Personnellement, et je le dis avec fierté : c'est objectivement le meilleur animé que j'aie pu regarder jusqu'ici. o/

 



Dernière édition par Romet le Lun 5 Juin - 13:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Précy
 
 
avatar

Féminin Messages : 19

MessageSujet: Re: Shinsekai Yori (Seinen)   Lun 5 Juin - 4:00

    Oh. MON. DIEU. /MEURT/

    Alorsl à... Je vais même pas pouvoir te donner mon avis car tout simplement - Je cherche le prénom de cette animé depuis un bon moment déjà l'ayant juste aperçus sur des images par ci par là et là... Tu apparaît tels une lumière toi et cette fiche, pour m'éclairer dans ce mystère profond.
    Oh mon dieu, j'ai envie de t'embrasser, je te donnerais mon avis dès que je j'laurais vu !

    Dans tout les cas, à la vu de ton avis ou du résumé, cela va bien me plaire ce petite animé :'3 ~
    Merci encore !

_ _ _

« Do or Die »



The new Lords of the Ring:
 

Revenir en haut Aller en bas
Romet
 
 
avatar

Masculin Messages : 11

MessageSujet: Re: Shinsekai Yori (Seinen)   Lun 5 Juin - 13:19

Ahah, aucun problème je suis ravi d'avoir pu t'aider !

Je t'en prie, dévore-le et prends le temps de bien le savourer car une perle comme Shinsekai Yori, c'est absolument unique huhu
Revenir en haut Aller en bas
Oreodess
 
 
avatar

Masculin Messages : 67

MessageSujet: Re: Shinsekai Yori (Seinen)   Mar 6 Juin - 1:04

Joli résumé :3 

Tiens, pourquoi ne pas commencer par une petite anecdote ? J'aime les anecdotes, pas vous ? Surtout quand c'est Wikipedia qui me les apprends <: 
Comme beaucoup de noms japonais, Shinsekai Yori a une signification qui va au-delà des mots: 
Shin se traduit par "nouveau" et Sekai désigne "Monde" et donc on traduit naturellement l'ensemble par "From the new World".
Mais ça serait dommage de s’arrêter à cette simple traduction littéraire et c'est pour ça que je vous demande de saluer chaleureusement le shintoïsme qui est bien imprégné dans la culture japonaise: 'Shin' peut également se traduire par 'mort'. Ça change un peu tout, non ? 

Avant de commenter l'aspect technique et l’aspect poétique de la chose, sachez que je trouve que cet anime apporte c'est un regard nouveau au genre 'Dystopique' - NON !! ce n'est pas une fausse-utopie, venez vers moi quand vous aurez les arguments nécessaire pour avancer ça... mais je vous préviens, j'ai déjà eu un débat à ce sujet qui a duré quasiment 3 jours .-. 
Je justifie ce 'regard nouveau'  par les seuls exemples que j'ai de dystopie et qui sont pour la plus part basés sur un univers cyberpunk comme Ghost in the shell, Psycho-pass, Ergo proxy et... la multitude d'animes de Mecha futuristes.


J’étais un peu dans le même cas que toi Précy. Je regardais quelques images par-ci par-là jusqu'au moment mon cerveau a fait 'tilt' lorsque, parmi une de ces images là, j'ai entraperçu la relation qu'avaient Maria et Saki-chan. Et puis la galère a commencée pour trouver le nom... heureusement que le forums existent :3 
Alors qu'on soit clairs; je ne suis pas particulièrement fan de Yuri (bien que beaucoup plus que le Yaoi) mais c'est surtout un certain aspect de liberté que le scénariste et le réalisateur ont immaculé dans cet anime qui m'a charmé.
Et je pense que c'est cette liberté prise qui a permis au Studio et à l'auteur de traiter certains sujets sans se fixer des limites. Sans consensus. 



L'exemple le plus frappant étant bien avidement la mise en scene de l'Homme face à l'un de ses nombreux désirs: la perversité sexuelle.
Les relations dans la société dans la quelle vivent Maria, saki et compagnie est beaucoup plus ouverte dans ce domaine et affirme sans tabou que le sexe est une raison pour eux de combattre le stress, l'anxiété et d'autre émotions qui peuvent rendre leur vie plus chiante s'ils essayent des les refouler. Allez comprendre pourquoi, mais être homo est presque une norme... mais seulement quand on est mineurs. Les adules se doivent d'être hétéro (ce qui va, vous vous en doutez, ramener quelques moment de drama). 
Finalement, l'anime examine presque l'amour charnel sous un aspect pragmatique en écartant toute obstacle moral.     
Beaucoup d'autres idées sont développées dans cet anime mais pour rendre mon avis un minimum lisible je vais mettre ça sous forme de tirets: 
-L'attrait de la connaissance:  En lien direct avec la volonté de l'homme de rester jeune à jamais (tags : Tomiko et les Talomeres). 
-Ce qui définit l'humain: Je pense sérieusement que l'ancienne civilisation (nous) est représentée par les Queerats. Ils sont caractérisés par la peur, la fourberie et se livrent non-stop la guerre. C'est un peu réducteur ce que je dis mais regardez l'anime et vous verrez que c'est assez explicite. 
-La vie communautaire: une phrase qui m'a particulièrement marqué : "Une chaîne est aussi forte que sont maillon le plus faible"... 
-La conscience humaine: Ou plus notre 'subconscience' et l'importance des décision prises par celle-ci.
Il y a surement d'autres point qui m'ont échappé.. faudra peut-être que je songe à le regarder une 3 éme fois :3


Mes notes: 

Scénario: 8/10 -
Original et rebondissements, quoi demander de plus ?
L'histoire en elle-même est plutôt bien ficelée et plutôt originale malgré tout. En tant qu'habitant de l'ancien 'monde', on est drastiquement plongés dedans puisqu'on se sent directement concernés. Les personnages principaux sont curieux, nous le sommes encore plus.... et on suit avec acharnement leur quête de vérité.  

Justement, j'ai adoré le déroulement du scénario et la façon dont est développé l'intrigue. Le tempo est très variable et ce qui fait qu'à certains moment l'anime reste relativement calme et d'autres tout s’enchaîne très vite sans nous laisser le temps de souffler (le fameux épisode 4 hein :p)


Art : 6/10  
La qualité d'animation et les détails graphiques correspondants au standard actuels. Le chara-design lambda mais je trouve un peu dommage que expressions faciales n'aient pas été travaillé avec davantage de précision pour faire mieux faire ressortir les sentiments et les réactions des personnages.  

Musique: 9/10
Là, par contre, on se rapproche sérieusement de la perfection. L'ambiance sonore retranscrit tellement bien notre ressenti et notre état d'esprit du moment que c'en est frappant. La musique sait se montrer brute lors des scènes violentes, anxieuse lors des moments d'angoisse et abrupt lors des moments de malaise.  

Personnages: 9/10 - 
Je vous demande de créer des personnages en sachant qu'on est 1000 ans dans le futur, qu'on essaie d'être en parfait adéquation avec l'univers que nous avons crée et, par dessus tout, en faisant en sorte que celui qui visionne l'anime s'y retrouve dans eux. Prendriez vous ce pari ?  L'auteur a réussi, et haut-la-main. On se retrouve à se questionner sur leurs authenticité, leurs émotions et leurs actions mais quelque part... on les prends tout de même pour des Hommes humains de l'Humanité humaine. Même si en terme de psychologie, on (nous) est plus proche des Queerats.  
Bref, le 'casting' n'est pas énorme et les 26 épisodes ont donné du temps pour produire des personnages approfondis.  

Enjoyment: 10/10 
Je m'attendais pas à autant kiffer ma race, wallah. Mis à part quelques épisodes, on est constamment plongés dans ambiance sombre, dérangeante.Un scénario bien écrit contenant des rebondissement à tout va. Et damn, je ne sais pas vous mais j'adore regarder les animes qui me font connaitre une dimension nouvelle de la vie et qui me fait dire "Ah ouais quand même".  

En somme : 8/10 
Faut pas se fier au standards de myanimelist, 8/10 est l’équivalent pour moi d'un très très très bon anime.


Pour les fans de la série, il existe le Roman (LN) du même nom mais seulement en anglais. 
Shinsekai yori c'est l'anime parfait qui alimente les débats (pour ne pas dire qu'il fout des barils d'essence dans le feu) mais ça ne me déplaît pas pour autant.
Certains se plaindrons en le comparant à Evangelion et dirons que la partie 'visible' de l'anime n'est pas compréhensible dans l’immédiat mais je trouve que c'est ce qui fait le charme de ces ouvres  (Même si pour moi Evangelion reste loiiiiiin devant en terme de brainfuck). Laisser celui qui regarde interpréter les scènes ambiguës comme il le souhaite et essayer de déchiffrer les messages cachés de l'auteur est un réel plaisir :3


Je m'excuse d'avance pour certaines tournures de phrases un peu wut, je reprendrai ça plus tard à tête reposée.... 

_ _ _
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shinsekai Yori (Seinen)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Shinsekai Yori (Seinen)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shinsekai Yori
» Shinsekai Yori
» Shinsekai Yori ~From the New World~
» [ANIME/MANGA/Roman] Shinsekai Yori
» Shin sekai yori

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Honada Graphiku :: Nippon desu! :: Animes :: Seinen-
Sauter vers: